[EN] Hassan K. is a mystical one man band from Persia. Open source, DIY artist, Hassan mixes folklore and technologies, occident and orient, surf music and bellydance, swing and heavy metal… in crazy live acts, not too far from transe. With an augmented electric setar and a drum machine, he travels from the west kingdom to the Turan, spreading the words of his illuminated ancestors… –

[FR] Hassan K. est un one man band mystique venu de Perse. Bidouilleur, fervent défenseur de la culture libre et open source, artiste DIY tout terrain… le musicien mêle folklore et nouvelles technologies, occident et orient, surf music et bellydance, swing et metal… dans un live très énergique, à la limite de la transe. Équipé d’un setar électrique augmenté de capteurs, d’une boîte à rythmes, il parcourt l’empire de l’ouest jusqu’au Touran, amenant le public dans son parcours extatique.

Lot of my stuff is under CC licence. If you want to support Hassan , feel free to donate on his bandcamp page: http://hassank.bandcamp.com/

side projects on : http://faceboobs.org

booking: keyvane [AT] hotmail . fr

 


12828415_966203310125387_4552331502433047054_o

 

http://marmiteasons.over-blog.com/
http://marmiteasons.over-blog.com/

 

« Loin d’un orientalisme de bazar, Keyvane Alinaghi investit l’alias d’Hassan K pour transgresser une musique perse aux frontières mouvantes. Hassan K est autant un artiste electro, trad, rock que world. La crainte de la pacotille et de la contrefaçon se dissipe rapidement dès les premières écoutes de ce jeune artiste d’origine iranienne. Se revendiquant plus de Secret Chiefs que d’Acid Arab, Hassan K tisse un pertinent canevas où s’entremêlent orient et occident, organique et digital. Sur ce tapis persan contemporain, on survole des siècles de musiques dans des arrangements généralement voués à la transe. Dans cette tectonique artistique, l’Inde, la culture arabo-musulmane et les influences pop se frictionnent vigoureusement et pacifiquement. Santour, tablas, flûte, guitare, effets analogiques, informatique musicale…à lui tout seul Hassan K rend audible toute la modernité d’une scène musicale méconnue. Si la musique voyage plus librement que les hommes, la curiosité reste son indispensable véhicule. »

Bertrand Lanciaux pour Sortir (2016).
https://hautsdefrance.sortir.eu/articles/le-k-hassan

 

« Mais l’ultra-favori pour le titre de concert le plus chelou a tout pour être attribué à Hassan K dont l’album revient à bouffer en même temps de la musique traditionnelle iranienne, un émulateur de Nintendo 64 ou encore du surf garage tout droit sorti des 60’. Tout un monde. »
Gonzaï

https://gonzai.com/october-tone-parties-enfin-un-festival-qui-justifie-enfin-davoir-recupere-lalsace-lorraine

 

« À l’instar des génies Mike Patton et consorts, Hassan K mêle folklore et nouvelles technologies, occident et orient, surf music et bellydance, swing et metal… Improbable ? Impeccable. »
Magic RPM

http://www.magicrpm.com/festival-october-tone-parties-la-playlist-des-programmateurs

 

« Hassan K, musicien originaire d’Iran, basé désormais en France, m’avait déjà titillé l’oreille avec son précédant album, «talab». Mais son nouveau disque, «Hykayat: l’exil accidentel», m’a tout simplement bluffé!
Hassan K passe dans son mixeur musiques orientales, surf-music, électro, swing, noise et metal avec une folie et une cohésion qui force le respect. On pense souvent aux dérapages électro orientaux déglingués des premiers Secret Chiefs 3, voire la folie breakcore de Igorrr.

Un disque fou où le jeune multi-instrumentiste ose tout : des riffs de guitares death metal couplés à des nappes de claviers électro et des infrabasses dubstep («les notes sataniques de JB»), des sons 8-bits mélangés à des chants mystiques orientaux («zohûr»), une rythmique électro sautillante mêlée à une guitare surf («fessenjan», «surfin stelar» et ses réminiscences de «zulfikar» de Secret Chiefs 3) , ou encore des bruitages insolites et cartoonesques sur fond d’électro swing («tajassom»), etc.Dark, polymorphe et mystique, «Hykayat: l’exil accidentel» est une expérience unique dont vous ne sortirez pas indemne! »

Alternative Radio (2018).
http://alternativeradio.over-blog.com/2018/02/hassan-k-bakhtak-2018.html