Category Archives: #Residency

Al-kīmiyā

alkimiya01

Al-kīmiyā (étymologie d’alchimie) se présente comme un laboratoire dans lequel se mêlent images génératives, harmonies sonores et nouvelles lutheries. Projet annexe d’Hassan K., one man band de l’auteur, on y trouve une nouvelle fois les couleurs de l’orient, le folklore perse.

Résidence début mars à l’occasion de la FABRIK NUMERIK, semaine numérique organisée à l’Institut francais d’Agadir.

Forest Sessions #6

10408655_849703848381834_1550561878239140733_n

Les Forest Sessions sont un collectif éphémère, un melting pot musical. Dans un lieu loin de tout, des musiciens forment des groupes occasionnels et créent des morceaux de musique. Les musiciens changent chaque année.

Forest sessions are a three days musical collective expérience. In a place far from nowhere, musicians form ephemeral groups and create tracks. Every year, new musicians are involved.

Session 2014… j’étais là, avec les membres de: Manic Maya, Idiot Saint Crazy, VI!VI!VI!, Big Bernie, Louis Minus XVI, Margaret Catcher, Crevasse, Pan Aurora, Tim Fromont Placenti, Orco, Cheyenne 40, We are enfant terrible, Walter Bruckmann, Lepolair … et bien sûr Aurélie, Ronan, Louise, Justine, Sophie, Pascal sans qui cette semaine magique n’existerai pas.




photos par Ronan THENADEY

https://fr-fr.facebook.com/pages/The-Forest-Sessions/121492904536269

Artu

page 1 seule

Résidence Artiste Rencontre Territoire Universitaire 2012

Le PRES ULNF organise pour les établissements d’enseignement supérieur et de la recherche du Nord-Pas-de-Calais, une résidence-mission,  avec le soutien de la DRAC. Ce dispositif nommé « Artiste Rencontre Territoire Universitaire » a pour but de sensibiliser la communauté universitaire à une démarche artistique contemporaine forte.

Cette année, le PRES a accueilli Keyvane Alinaghi, artiste multimédia.  Il est attentif à la place du spectateur dans le processus de créations audiovisuelles. Dans ses oeuvres, conçues comme le lieu d’un dialogue avec le public, le «regardeur » se mue en véritable spect-acteur, intervient, manipule et interagit avec le dispositif. Cette résidence-mission sera l’occasion de découvrir les oeuvres et les démarches de l’artiste, tout en étant attentif aux expériences artistiques contemporaines et aux nouvelles stratégies de narration.

Des expositions ont ainsi été proposées d’avril  à juin 2012 à l’Université d’Artois (Galerie du Dôme, site d’Arras) , à l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis (Bibliothèque Universitaire), en mai à l’Université Lille 3 et à l’Université Lille 1, à l’Université Catholique de Lille et à l’Institut Pasteur de Lille.
artu_ban

Obstruction

obstruction

Installation interactive pour spectateurs, 2012

Résidence ARTU 2012, Keyvane Alinaghi
Vidéo: Sébastien Bouillé

Une salle de cinéma est projetée sur les murs d’une salle d’exposition. Chaque spectateur, virtuel, présent dans l’image regarde droit devant lui, assis bien confortablement dans leur siège. Si un, ou plusieurs utilisateurs passent devant cette scène, le public factice grogne et tente de voir derrière les passants… comme si ces derniers cachaient une véritable projection cinématographique.

Si l’utilisateur reste devant l’image trop longtemps, la patience du spectateur virtuel est mise à rude épreuve: énervé, il n’arrête pas de gigoter… L’interface est multi-utilisateurs, il est donc possible pour le public de gêner toute l’audience. Obstruction est un projet artistique qui regarde les spectateurs: cette mise en scène retourne la situation de l’objet interactif: le spectateur s’assimile à une scène virtuelle, où il devient un élément gênant, un parasite au processus interactif. Le virtuel suggère à l’utilisateur de sortir de son champs de captation.