Tag Archives: lille1

Boo!

zombie-photographie-conceptuelle-thb

An Interactive Installation for a Large Group of Viewers, 2010


Technical Direction and Art Direction : Keyvane Alinaghi
3D Infography : Simon Lebon
Dedicated software development : Damien Marchal
With support from the DICREAM, the EnsadLab, as part of the school’s research program on relational set-ups. Additional support from the IRCICA (CNRS computer science research).

nice review here: http://www.creativeapplications.net/processing/boo-processing/

The unusual component of this scene is the strange behavior of the zombies. When run away from the scene or turns his back to the image, the zombie who had been facing him takes a few akward steps forward. When the viewer looks again at the zombie, the latter stops dead in his tracks. It is as if a mere glance from the viewer—whether expressing curiosity, disgust, or fascination—were enough to awaken a feeling of shyness or shame in the breast of the blood-thirsty creatures.

The esthetics of the installation are those of currently produced video games. The script, however, runs counter to the rules of the genre, providing an unusually negative ending. The zombies end up devouring their victim whenever there are no viewers or when the viewer stays quietly, without moving, peeping at the screen.

Once the zombies have finished their meal, the frame of the scene expands, revealing a new victim. The only changing aspect of the action is the time it takes to eat the victim, which depends on the attitude of the spectators.



Artu

page 1 seule

Résidence Artiste Rencontre Territoire Universitaire 2012

Le PRES ULNF organise pour les établissements d’enseignement supérieur et de la recherche du Nord-Pas-de-Calais, une résidence-mission,  avec le soutien de la DRAC. Ce dispositif nommé « Artiste Rencontre Territoire Universitaire » a pour but de sensibiliser la communauté universitaire à une démarche artistique contemporaine forte.

Cette année, le PRES a accueilli Keyvane Alinaghi, artiste multimédia.  Il est attentif à la place du spectateur dans le processus de créations audiovisuelles. Dans ses oeuvres, conçues comme le lieu d’un dialogue avec le public, le «regardeur » se mue en véritable spect-acteur, intervient, manipule et interagit avec le dispositif. Cette résidence-mission sera l’occasion de découvrir les oeuvres et les démarches de l’artiste, tout en étant attentif aux expériences artistiques contemporaines et aux nouvelles stratégies de narration.

Des expositions ont ainsi été proposées d’avril  à juin 2012 à l’Université d’Artois (Galerie du Dôme, site d’Arras) , à l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis (Bibliothèque Universitaire), en mai à l’Université Lille 3 et à l’Université Lille 1, à l’Université Catholique de Lille et à l’Institut Pasteur de Lille.
artu_ban

Pigeons V1.1

pigeons02

quitte à prendre les gens pour des pig****

installation interactive, 2008
Keyvane Alinaghi, Simon Lebon
UVHC, Université de Valenciennes version 2.0 réalisée avec la collaboration de Marc-Antoine Dupré,
ingénieur, équipe SMAC (Système Multi-Agents et Comportements), Laboratoire d’Informatique Fondamentale de Lille collaboration.

 

interview par René Lavergneons (Radio Campus, Lille1)

 

Pigeons est une installation interactive, une animation en 3d projeté sur un écran. Elle met en scène une dizaine d’ oiseaux urbains dans un décor proche du lieu d’exposition du projet. Le comportement des oiseaux, occupés à picorer en avant plan, diffère selon l’attitude du spectateur face au dispositif.
Si le spectateur est discret, et qu’ il se tient éloigné de l’écran, les pigeons continuent leur affaire et ne s’expriment pas. Par contre si le spectateur s’approche trop près ou s’il est trop bruyant, la réaction des pigeons est immédiate: ils volent et vont se percher un peu plus haut dans la scène. Ils ne roucoulent plus mais laisse échapper des cris inquiétants. Sur le sol le spectateur peu découvrir un cadavre.

L’installation introduit une atmosphère hitchcockienne, un tableau, un canevas fantastique dans la scène urbaine. Pigeons joue avec les éléments sociaux et architecturaux de la ville afin de faire évoluer son scénario. Une prochaine version intégrera le nouveau module de réalité augmenté de Blender. Ainsi les volatiles seront projetés dans un décor existant, intégrant toutes les contraintes de la réalité.