Tag Archives: pure data

Hassan K.

hassanK_011-border

hassan-k.com

Hassan K is a mystical one man band from Persia. DIY artist, Keyvane (his real name) mixes folklore and technologies, occident and orient, surf music and bellydance, swing and heavy metal… in crazy live acts, not too far from transe. With a guitar, a keyboard and a few sensors, he travels from the west kingdom to the Turan, spreading the words of his illuminated ancestors…

hassan-k.com




 

Obstruction

obstruction

Installation interactive pour spectateurs, 2012

Résidence ARTU 2012, Keyvane Alinaghi
Vidéo: Sébastien Bouillé

Une salle de cinéma est projetée sur les murs d’une salle d’exposition. Chaque spectateur, virtuel, présent dans l’image regarde droit devant lui, assis bien confortablement dans leur siège. Si un, ou plusieurs utilisateurs passent devant cette scène, le public factice grogne et tente de voir derrière les passants… comme si ces derniers cachaient une véritable projection cinématographique.

Si l’utilisateur reste devant l’image trop longtemps, la patience du spectateur virtuel est mise à rude épreuve: énervé, il n’arrête pas de gigoter… L’interface est multi-utilisateurs, il est donc possible pour le public de gêner toute l’audience. Obstruction est un projet artistique qui regarde les spectateurs: cette mise en scène retourne la situation de l’objet interactif: le spectateur s’assimile à une scène virtuelle, où il devient un élément gênant, un parasite au processus interactif. Le virtuel suggère à l’utilisateur de sortir de son champs de captation.

Moche Pit

SAMSUNG

Dumb interactive sound, 2009
Keyvane Alinaghi
with the support of EnsadLab.

* Moshing refers to the act in which audience members at live music performances push and/or slam into each other for the purpose of entertainment. It is typically done in an area in front of the stage which is referred to as the mosh pit or simply pit. It is most commonly associated with concerts featuring more aggressive musical genres, such as hardcore punk and heavy metal. The term « mosh » came into use in the early eighties American hardcore scene in Washington, D.C.

Moshing is chaotic and violent. The Moche Pit display requires that the users/performers produce a certain level of agitation in order for the virtual instruments—keyboards, sequencers, samplers, rhythm boxes—to start to play. The higher the energy level, the faster the beat. When the gestures of the performers are jerky, the rythm of the sequence is out of beat ; when the gestures are fluid, musical themes begin to emerge; when the bodies collide, the sound level increases, etc.

These breaks in rhythm and sudden changes of pace are related to the notion of « agogics ». Sound here is directly related to the behavior and energy of the actors/spectators and their game-like interactions.

Real Air Guitar

RealAirguitar

performance new technology-dumb-hardcore, 2008
Keyvane Alinaghi, Avec le soutien du studio Art Zoyd.
merci aux structures ayant accueilli le projet.

 

Le projet est une performance rock électronique pensée et réalisée dans les studios du centre de recherche musicale Art Zoyd. Elle met en avant un instrument virtuel, la «real
air guitar » dont la partition s’inscrit dans une composition musicale électronique.

 


La « real air guitar » est la concrétisation sonore de la gestuelle du air guitar qui est une technique (une discipline maintenant courante) qui consiste à mimer, généralement sur le mode de la dérision, les gestes d’un guitariste sans avoir d’instrument en main. Sur scène, un interprète vêtu d’un T-shirt à l’effigie d’un groupe death métal américain et un mini short en jean. Rien de plus?

Loin de la démonstration de nouvelles technologies, proche de la danse absurde et de l’art du mime, la « real air guitar » tend à être une performance à la limite du « fake »: la
technologie de cette guitare aérienne existe bel et bien…seulement tout est caché jusqu’à la fin…

 

 

Au choeur du geste

chef

installation interactive, 2008
Keyvane Alinaghi, Sabine Caunet, Maxime Lethelier
UVHC, Université de Valenciennes.

Au choeur du geste est une installation interactive qui met en scène une chorale de personnes sourdes utilisant le langage des signes pour s’exprimer. L’utilisateur est amené à prendre la place du chef de chorale et à diriger cet ensemble par le biais d’une baguette. L’utilisateur de part les mouvements qu’il produit avec la baguette va contrôler la chorale et donc définir si elle interprète la chanson en groupe ou s’il s’agit d’un solo. Il s’installe alors un espace d’échange où l’oeuvre et l’utilisateur communiquent dans un langage partagé.

L’utilisation d’un langage commun que l’utilisateur ne maîtrise pas (à priori, et dans la majorité des cas) agit comme déclencheur dans la prise de conscience d’une transmission d’information. Petit à petit, l’utilisateur se rend compte de la portée de ses gestes, et de celle des gestes des comédiens. Il se crée ainsi un écho entre la projection et l’utilisateur, un dialogue corporel. Un langage basé sur l’expression de l’émotion.